logo blog 2
Damien Par Damien • décembre 31, 2019

Locataires : que faire avant d'emménager

Ça y est vous avez trouvé l'appartement de vos rêves ! La signature du bail est pour bientôt. La galère est (presque) finie. Il ne vous reste que quelques démarches à effectuer pour emménager dans les meilleures conditions.

L'assurance habitation

Le plus important est de souscrire à une assurance habitation. Cette assurance sert à le couvrir contre les risques locatifs (principalement : dégâts des eaux, incendies, explosions). Cette assurance est obligatoire pour tous les locataires.

Il faut en effet fournir un justificatif d'assurance à la remise des clefs, à chaque renouvellement de bail et, sur demande du bailleur, à chaque anniversaire du bail.

Dans le cadre d'une colocation, il est possible de souscrire un contrat commun ou des contrats séparés.

Si vous ne souscrivez pas à une assurance, le bailleur peut alors soit résilier le bail, soit souscrire une assurance à votre place et vous la re-facturer en plus du loyer.

Pour en obtenir rapidement une, vous pouvez vous adresser à un de nos partenaires :

siMboFt5mvzYQBWRqeGVydWPCrpNeln4

Luko : assuré en 2min, remboursé 2 fois plus vite. C'est sans engagement et 40% des sinistres sont remboursés en moins de 2 heures !

Axa

AXA : offres dès 2,92 € par mois. L'une des plus grande sociétés d’assurance mondiale. Tarif et souscription en ligne

Les contrats d'énergie

Pour plus de confort, il est intéressant de souscrire rapidement des contrats d'énergie. En effet, si l'électricité à été coupée, il y a des délais de raccordement. Ces délais peuvent aller jusqu'à 2 semaines dans le cas de logements neufs. Et 2 semaines sans électricité c'est long !

En pratique, il y a 3 cas : 

  • le logement n'a jamais été raccordé à l'électricité. C'est rare, mais c'est le cas pour des logements neufs. Cela entraîne les délais les plus importants. Pour une première mise en service, comptez 49,31 € sous 10 jours ouvrés maximum.
  • le logement à été raccordé mais l'électricité à été coupée. Cela peut arriver quand le logement est resté vacant pour une longue durée. Il faut faire effectuer la mise en service de l’électricité. Le délai est de 5 jours ouvrés pour des frais de 21,23 €.
  • le logement est toujours alimenté en électricité. C'est souvent le cas et c'est la configuration idéale. Il faut tout de même souscrire à un contrat d'énergie pour ne pas que l'électricité soit coupée mais il n'y a ni frais, ni délai.

À noter, il est possible d'opter pour une mise en service expresse, beaucoup plus rapide (5 jours pour une mise en service initiale, le jour même ou sous 2 jours en fonction du compteur sinon) moyennant des frais supplémentaires. 

Ce n'est toutefois pas à vous d'effectuer les démarches de raccordement. Quand vous aurez choisi un fournisseur d'énergie (ilek, engie, direct-energie...), ce dernier se chargera de faire le lien avec Enedis.

Les procédures sont identiques pour le gaz de ville.

Il suffit donc de souscrire une offre chez un fournisseur d'énergie. Pour cela, il faut  plusieurs informations :

  • l’adresse de votre logement
  • le numéro de PDL (point de livraison) pour l’électricité et de PCE (point de comptage et d’estimation) pour le gaz.
  • l’index de vos compteurs
  • la date à laquelle vous souhaitez faire la mise en service
  • votre RIB si vous souhaitez faire un prélèvement automatique

Le PDL et le PCE sont des numéros identifiants de 14 chiffres présent sur les compteurs ou sur d'anciennes factures.

logo-transparent

Pour un contrat d'énergie (électricité et/ou gaz) 100% renouvelable, nous vous conseillons de souscrire à ilek.

Le cas des chaudières non électriques

Si votre nouveau logement dispose d'une chaudière à combustible (gaz, fioul, ...) pour l'eau chaude et/ou le chauffage, il est également très conseillé de souscrire à un contrat d'entretien.

En effet, il est obligatoire de faire effectuer l'entretien de ces chaudières tous les ans. Il peut être difficile de trouver un artisan pouvant effectuer cet entretien sans souscrire de contrat d'entretien. En pratique, cela revient à mensualiser le coût de cette opération.

Si cet entretien n'est pas fait, le bailleur pourra vous la re-facturer et, en cas de problème, les assurances pourront refuser de rembourser, ou si la chaudière tombe en panne, le propriétaire pourra refuser de payer les travaux.

L'accès internet

Si, comme nous, vous êtes accros à internet, il est préférable d'anticiper au maximum la souscription à un Fournisseur d'Accès à Internet (FAI). Les délais de mise en place varient selon les opérateurs, mais il faut en général compter entre une et deux semaines avant l'activation. C'est pourquoi, si possible, il faut lancer ces démarches 2 semaines avant l'emménagement.

Pour pouvoir facilement souscrire à un abonnement internet, le plus simple est d'obtenir de la part du propriétaire quelques informations. Si le logement est déjà équipé en fibre optique, le plus efficace est de récupérer le numéro de la prise fibre, en général écrit sur le boitier présent dans le logement. Ainsi, il n'y aura même pas besoin de faire venir un technicien. Sinon, il faut récupérer le nom ou le numéro de téléphone fixe de l'occupant précédent. 

Pour finir

Enfin d'autre démarches peuvent être nécessaires. Si vous emménagez dans un logement individuel (maison) il vous faudra également souscrire un contrat au service des eaux. Souvent il faut également penser à faire transférer son courrier et à résilier les contrats de son ancien logement. Enfin, très important, il faut organiser sa pendaison de crémaillère 🙂!

crédit : Photo by Hernan Lucio on Unsplash